Investissement majeur chez Portes Milette!

La compagnie Portes Milette vient tout juste de compléter l’installation d’une toute nouvelle ligne de débitage de bois, impliquant un investissement de plus de 2,4 millions de dollars.

Nouvelles

Nouvelles

Partager

Investissement majeur chez Portes Milette!

19 octobre 2017

La forte croissance des dernières années incite l’entreprise à moderniser ses équipements

St-Boniface, le 19 octobre 2017 - La compagnie Portes Milette vient tout juste de compléter l’installation d’une toute nouvelle ligne de débitage de bois, impliquant un investissement de plus de 2,4 millions de dollars.

C’est l’aboutissement d’un projet qui a nécessité plusieurs mois de travail, lequel repose essentiellement sur les plus récentes technologies de vision industrielle.

Période de forte croissance

L’entreprise spécialisée dans la fabrication de portes de bois est en forte croissance et la demande pour ses produits est telle que l’entreprise suffit à peine à la demande.

Cet investissement, réalisé en partenariat avec Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC), la Banque Nationale et Investissement Québec, n’est pas étranger aux efforts déployés sur le marché américain.

En effet, les démarches de commercialisation au sud de la frontière commencent à produire des résultats susceptibles de soutenir encore davantage la croissance de l’entreprise. D’ailleurs, une alliance stratégique conclue avec un autre manufacturier canadien laisse entrevoir une belle percée aux États-Unis.

Un équipement de dernière génération

La réalisation de ce projet est le résultat d’un partenariat entre deux fabricants d’équipements. L’un basé au Danemark et spécialisé dans la manutention du bois, System TM, et l’autre dans la vision et le traitement de l’information, Microtec, dont le siège social se trouve en Italie. Portes Milette est d’ailleurs la première entreprise canadienne à bénéficier de cette expertise combinée.

Cette nouvelle ligne de débitage comporte deux pièces maîtresses, soit un scanner et une scie débiteuse à haute vitesse. Ainsi, chaque planche de bois introduite sur la ligne de débitage est passée au peigne fin par le scanner, puis découpée par la scie débiteuse selon les instructions du scanner.

La grosseur, la couleur et la position des nœuds sur une planche sont autant d’éléments analysés par le scanner à une vitesse de plus de 300 pieds/minute.

Doté de 12 caméras HD à raison de 3 par côté, le scanner Goldeneye 300 de Microtec permet d’optimiser la découpe du bois et d’accroître de façon significative le rendement matière à la
sortie.

Il en résulte une meilleure utilisation de la ressource et une diminution considérable des pertes et du gaspillage de bois.

Une fois découpé, le bois est classé et trié à partir d’un algorithme développé en fonction de critères de sélection préétablis. Chaque morceau est ensuite éjecté dans une chute, laquelle regroupe uniquement des pièces identiques ou répondants aux mêmes critères de tri.

L’acquisition d’un tel équipement permettra également à Portes Milette d’assurer une capacité suffisante pour plusieurs années à venir.

En ce qui concerne le montage financier, une contribution remboursable de près d’un million de dollars a été versée par DEC, tandis qu’Investissement Québec accorde une subvention de 240 000 $ par le biais du Programme Immigrants Investisseurs auquel s’ajoute le crédit d’impôt à l’investissement pour un montant de 280 000 $. Un prêt commercial de la Banque Nationale complète la portion financement du projet.

L’honorable François-Philippe Champagne, député de Saint-Maurice–Champlain et ministre du Commerce international, se réjouit du succès et de la croissance de cette PME familiale de la Mauricie. « Voilà une entreprise innovante qui a investi dans une technologie de pointe pour favoriser sa croissance. Notre gouvernement appuie résolument des entreprises qui, comme Portes Milette, font preuve d’audace et de vision pour développer ses marchés et augmenter sa
productivité. »

Le ministre responsable de DEC, l’honorable Navdeep Bains, abonde dans le même sens. « En investissant 946 076 $ dans les nouveaux équipements de Portes Milette, le gouvernement du Canada demeure fidèle à ses engagements et aide les entreprises à prendre de l’expansion, à innover et à exporter leurs produits afin qu’elles puissent créer des emplois de qualité et assurer ainsi la prospérité de l’économie canadienne.»

Relève et employeur de choix

L’entreprise, fondée en 1967, a maintenant une structure qui en assure la pérennité. En effet, deux des enfants du fondateur, maintenant coprésidents, partagent les mêmes valeurs et les mêmes intentions quant à la gestion et à l’avenir de Portes Milette. Une structure décisionnelle allégée permet de réagir rapidement afin de répondre aux besoins des marchés. Comptant en moyenne 20 ans d’expérience, les leaders de l’équipe de direction ont gardé le cap durant les années de transition et maintenant que la barre est reprise, on honore le passé et se tourne ensemble vers un avenir des plus prometteurs.

En raison justement de ses valeurs de gestion humaines et transparentes, la PME manufacturière est très fière d’être en nomination au prochain Gala Distinction de la Chambre de commerce de
Shawinigan dans la catégorie « Employeur de choix ».

Voilà un atout qui milite en sa faveur puisque Portes Milette, qui célèbre cette année son 50e anniversaire, est en pleine période de recrutement.
En effet, les besoins de main-d’œuvre sont nombreux et la croissance des derniers mois accentue les besoins d’effectifs.

Décidément, Portes Milette a littéralement le vent dans les voiles et continue de s’imposer comme un « leader » dans l’industrie des portes de bois.


– 30 –



Source :
Guy Roy, directeur général
819 535-5588, poste 223